Quel logiciel pour développer vos photos?

Quel logiciel pour développer vos photos?

Cette année nous avons tenté d’utiliser darktable mais force est de constater que ce n’est pas un logiciel facile à prendre en main pour des débutants et surtout pour la majorité des photographes du club un peu réticente avec l’informatique (il en est de même dans l’autre club dans lequel je suis aussi).

Nous laisserons donc de côté darktable ( je n’ai pas dit qu’on l’abandonnera*) pour prendre en main un logiciel de développement photo, suffisamment performant pour répondre à vos premières attentes, simple et intuitif, j’ai nommé Polarr.

Qu’est ce que Polarr?

Polarr est un logiciel de développement photo très simple d’utilisation et qui donne un rendu très satisfaisant pour le développement de nos photos. Certes, il ne permet pas de classer nos photos, comme le fait darktable, mais d’autres logiciels comme Digikam le font très bien (il y aura des tutos à ce sujet prochainement).

Polarr existe en 2 versions

La première, la version Express, est une solution gratuite, la version Pro, elle, est forcément payante. Le prix reste somme toute, très bas: 22€ par an.
L’avantage de la version pro est tout de même de permettre l’utilisation des masques.

Les masques, c’est une solution pour améliorer votre photo seulement dans des zones définies par le masque.
Exemple, reprendre la couleur des fleurs jaunes et pas les rouges, de règler la luminosité d’un objet mais pas de la photo entière et plein d’autres choses encore.
La version Pro de polarr permet aussi de développer des fichiers RAW, ce que ne permet pas la version gratuite. Bref, que des avantages.

Installer Polarr

 

Nous aborderons dans de prochaines vidéos, la façon d’utiliser Polarr.
Voici une première vidéo pour l’installer.
L’exemple est fait avec Polarr pour Linux mais la version Mac ou Windows existe aussi. Il y a même une version Web qui ne nécéssite pas d’installer le logiciel sur votre ordi, mais “Quizzzz” lorsque vous n’avez pas internet.

Les petits plus

Polarr existe aussi pour vos smartphones et avec votre version Pro vous pouvez l’installer sur 6 postes.

 

 

* Nous reviendrons sur darktable pour le développement lorsque vous vous sentirez plus à l’aise avec le développement photo. Gardez tout de même ce logiciel pour importer et classer vos photos.

Classez-vos photos

Classez-vos photos

Le numérique a totalement modifié nos pratiques photographiques .

Plus de pellicule de 12, 24 ou 36 photos qui nous obligeaient à réfléchir avant d’appuyer sur le bouton.
La frénésie du déclenchement… on clique, on clique sans compter et on se retrouve avec une quantité impressionnante de photos, dont une bonne quantité d’images très similaires.
Le classement de nos photos est devenu de ce fait, un défi de taille, qu’on laisse souvent de côté.
La qualité d’un bon photographe tient dans sa faculté à bien trier et à ne montrer que ses meilleures images.
Quel plaisir ensuite de pouvoir, d’un clic, retrouver les photos du petit, retrouver les photos d’un lieu précis, ou encore retrouver d’un clic toutes les photos exposables.

Bien sûr, cela impose un peu de rigueur. Trop souvent on entend « je trierai plus tard, quand j’aurai un peu de temps ». Pourtant quelques mois après, la situation n’a pas évolué et plus le temps va passer, moins vous aurez envie de le faire.

 

C’est parti pour le classement de vos photos

Nous allons voir comment, avec darktable, les mots clefs et un peu de méthode, il sera facile de retrouver facilement une ou quelques photos parmi toutes nos images.

Commençons par un archivage chronologique

Une méthode simple et efficace pour classer ses images est d’opter pour un archivage chronologique.
En d’autres termes, il s’agit de classer ses photos par date prise de vue, avec un niveau de dossiers plus ou moins grand.

Cette stratégie de classement présente plusieurs avantages:
Elle est compatible avec darktable, Lightroom et la plupart des autres logiciels.
Elle ne pose aucun problème pour migrer vers un autre système d’exploitation.
Elle permet de retrouver ses photos simplement par chronologie et par dossier.

Stratégie de classement de vos photos et vidéos

Depuis le dossier utilisateur, ouvrez le dossier Images.
Dans le dossier Images, créez un dossier -PHOTOS. Y coller un « – » au début du nom vous classera le dossier Photos toujours en premier dans le dossier Images.
Dans le dossier -PHOTOS créez un dossier avec l’année en cours.
Ouvrez ensuite ce nouveau dossier et créez-y un dossier pour chacun des mois de l’année.
Déplacez vos nouvelles photos dans les dossiers appropriés en fonction du mois.
Pour les événements importants, créez des dossiers spécifiques au sein des mois.

 

Si vous déchargez régulièrement vos photos sur votre ordinateur, cela ne vous prendra que très peu de temps.

 

 

La magie des mots clefs, des tags…

il n’y a pas vraiment de différence. Tags, mots clés (clefs), étiquettes, tout cela ce sont des mots, des associations de mots, qui vous permettront de retrouver vos photos quelque soit les dossiers dans lesquels elles sont, à condition que vous ayez adjoint ces mots clés à vos photos.

Exemple pour cette image on pourrait entrer :
Street, jaune, taxi, voiture, ville, street, rue, passage piéton, boutique, feu, goudron

 

 

 

 

Ou pour celle-ci
Paysage, lac, maison, église, bois, forêt, vert, jaune, orange, voyage, reflet, eau, montagne, verticale

 

 

 

 

 

Ou bien encore
Venise, mer, eau, maison, bâtiment, ciel, rose, bateau, voyage, Italie

 

 

 

 

 

Un dernier conseil avec votre classement de photo

Ne reportez pas au lendemain, faites le dès que vous importez vos photos. Plus vous attendrez, plus vous en aurez à faire et là ça devient galère, alors hop un peu d’ordre! Bon courage..

Classez vos photos et vos vidéos avec Digikam (part.1)

Classez vos photos et vos vidéos avec Digikam (part.1)

Retrouver facilement toutes les photos ou les vidéos du petit Lulu, quelqu’en soit, le moment ou l’année, que les photos soit dans un dossier A ou dans un dossier B, voir dans des sous-dossiers différents. Bien classer vos photos vous permettra aussi de retrouverez facilement toutes les photos où apparait un oiseau, ou toutes vos photos de mers, ou toutes vos photos de fleurs, vos photos de reflets, etc.

Mais il n’y a pas de secret. Cela ne pourra fonctionner que si vous classez et triez vos photos au moment de l’importation. Il existe des logiciels qui vous permettrons de le faire en rentrant un quantité d’information qui aideront dans le futur à retrouver tel ou tel photo, nous parlerons ici, de Digikam, logiciel multi-plateforme et un des rares à savoir classer aussi bien les photos que les vidéos.

La première chose à faire c’est de classer vos photos dans des dossiers.
L’exemple le plus courant et le plus simple est de créer des dossiers par année, puis par mois avec une numérotation anglo-saxonne plus logique que de commencer par le jour ou le mois.

 

Créez d’abord un dossier PHOTOS dans le dossier IMAGES puis le genre de dossiers suivants :

Il n’est pas obligé de mettre un lieu ou un moment derrière le nom du dossier puisque tout cela sera inscrit dans le fichier .xmp lié à chaque photo. Le fichier est un petit fichier texte ne pesant pratiquement rien, il n’encombrera donc pas votre disque dur, où seront inscrites toutes les informations de votre photo et même tous vos réglages avec certains logiciels de développement.

DIGICAM

Il permet d’organiser ses photos et ses vidéos, de leur ajouter des tags, de les classer.
Il permet également de modifier les données EXIF.
Il peut également les manipuler et leur appliquer des filtres, puis les exporter.
La plupart des appareils photos et des formats d’images sont reconnus par DigiKam.

 

Installation

Téléchargez la dernière version. puis suivez ces recommandations pour l’installation. puis créez un dossier Digikam dans votre dossier “images”.  C’est là que sera stockée la base de donnée de Digikam.

Ce ne sont que des captures d’écran faites sur une installation Linux, mais sur Windows ou Apple, il ne devrait pas y avoir trop de différence. Voici ce que l’on vous conseille pour l’installation.

 

Configurez le dossier où sont stockées vos photos :

 

Puis où ira  la base de donnée :

Enfin suivez ces réglages

Si vous avez raté ces 2 derniers réglages vous pourrez les retrouver ensuite dans “Configuration de Digikam.”

 

Voilà vous êtes prêts à utiliser Digikam.

Un mode d’emploi en français existe à cette adresse. C’est une ancienne version, mais c’est déjà ça.

 

Installation de Digikam en vidéo